Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 16:14

Citations, lettres autographes, poèmes, quelques dessins, cette exposition nous promène au coeur de la correspondance des artistes peintres du XIX et XX eme siècle, différents thèmes sont évoqués, lettres intimes, familiales confidences artistiques, voyages, angoisses, rencontres. Mélange d’anecdotes, d’histoires. 

A Delacroix …………

Une palette appartenant à l’artiste, quelques lettres, Delacroix écrit " qu’il n’a qu’à penser à  Rubens  pour être heureux ".

Exposition d’un chevalet, ou repose un dessin de Maximilien Luce, au crayon et lavis.

A Manet ……………..

"Longtemps considéré comme illettré, sa correspondance reflète une éducation soignée, un esprit vif et sensible". Monet

Manet, un œil, une main,

Une affiche représente l’Olympia, une lettre écrite à sa mère en 1883, une  à Eva Gonzales ( peintre impressionniste) en 1874, un poème autographe avec un dessin de son chat Zizi  dédié surement à Henri Rouart,plusieurs sont adressées à Claude Monet datées de 1879 dont une très importante que Monet reçut le lendemain du décès de son épouse Alice, le 6 septembre 1879, la correspondance est abondante entre les deux artistes.

A Gauguin …………..

Gauguin, le bel épistolier

Une affiche de Noa Noa une aquarelle peinte par  l’artiste " la case ", encre et crayon, une édition originale concernant l’exposition d’œuvres à la "galerie Barbazanges"du 10 au 30 octobre 1919 sur la page de gauche son autoportrait.

Une correspondance envers Pissarro, Van Gogh, Cézanne au critique Gabriel-Albert Aurier, à Vollard son marchand d’art.

lettre gauguin

Une lettre de Pissarro, il  lui fait un compte rendu détaillé de la vie artistique parisienne et la réception de Claude Monet à l’exposition internationale chez Petit. (ci-dessous)

lettre pissarro à gauguin

Dans une autre lettre l'artiste  annonce son départ pour les iles Marquises à un acheteur "A  Tahiti il y a une crise épidémique d’Influenza, la peste bubonique à Saint Francisco".

 

A Matisse ………….

Matisse, amoureux du beau

Ses lettres laissent apparaître son humanité, sa sensibilité, sa générosité, son amour de la peinture et  de son prochain.

Une linogravure pour Pasiphaé "elle y pose sa joue, il l’embrasse " Montherlant.

Une lettre adressée à Gustave Kahn en 1916, avec son autoportrait à la plume,

 lettre matisse

 

une autre à Gaston Diehl. Une correspondance importante avec Henri de Montherlant dont l’une avec un dessin original, une autre à Jean Puy 1944, un dessin original , il représente une fleur avec "Mes meilleurs vœux pour 1948", un autre courrier à Raymond Escholier.

  

Nous retrouvons ces artistes dans différents thèmes présentés à l’exposition………………..

 

Le Plein Air :

La lumière méditerranéenne sera au cœur des préoccupations de Matisse, Renoir, Monet, Cézanne, Signac, Derain.

La nature n’est qu’un prétexte à l’étude du rapport entre la lumière et le visible" dira Gauguin

Hubert Robert, dresse l’inventaire de sa collection en 1803, dessins, croquis, il  décrit les tableaux à son ami Vernet. A Auteuil il note ses idées, impressions, autant d’éléments intimes où la peinture s’invente et se vit. Quelques croquis d'architecture sur un petit carnet.

Caillebotte écrit à Monet en 1892, il lui fait part de la réalisation de son jardin, de sa serre. On perçoit l’enthousiasme de l’artiste dans ce courrier, la sensibilité du peintre pour les fleurs, les couleurs de la nature.

Cézanne écrit à Périot en 1862, il est à Aix et conte à son destinataire son expédition en plein air, afin de travailler sur le motif. (ci-dessous)

Alettre de cézanne 

Picabia correspond avec Jan Van Heeckeren (poète, dessinateur), il s’agit d’une lettre poétique.

Berthe Morisot (formée par Corot)  est à Nice, villa Ratti, elle écrit à Monet, que  la campagne l’attire

 Variation atmosphérique :

Les artistes fuient la ville, ils partent à la campagne dans les environs de Paris, en foret de Fontainebleau, et autres lieux qui vont leur permettre de peindre d’après nature.

Monet écrit à son épouse Alice en 1900 ; Cézanne à Pissarro, il évoque les projets picturaux qu’inspirent les lieux.

autographe monet

Mary Cassatt correspond avec Roger Marx, elle lui confie qu’elle travaille à la campagne, suite à une attaque d’influenza.

Esquisse :

Lautrec, une affiche du divan japonais, dans sa correspondance il parle de ses travaux en cours, l’émotion est au rendez-vous  sous les écrits du peintre.

Il a une correspondance importante avec sa mère.

Raoul Dufy à Bertrand Guégan en 1923, (directeur artistique des Éditions de la Sirène), l’artiste veut obtenir l’une des dernières reproductions d’une série de quatre bois gravés.

 Dufy porta la technique du bois gravé à la perfection notamment avec l’illustration du Bestiaire d’Apollinaire auquel il fait référence dans ce courrier.

Un grand cahier illustré par Chagall, représentation d’un cheval ailé rouge daté de 1927.

Chagall écrit à Christian Zervos (critique d’art et écrivain).Sa correspondance permet d’entrevoir la boulimie de production de l’artiste s’essayant à toutes les techniques.

Une lettre de Renoir à Charles Deudon (collectionneur) en 1881, il écrit d’Italie il évoque son étude du Palais des Doges, un renouveau pour l’artiste. (ci-dessous)

lettre renoir

 

 Les voyages :

Une affiche de Dufy pour illustrer ce thème "fenêtre ouverte à Cannes ".

Les voyages sont essentiels dans la formation de peintre.

Ingres en Italie découvre le Quattrocento, Delacroix son amour pour Rubens.

Le voyage peut être aussi synonyme d’exil

Géricault est en Grande Bretagne, il découvre Constable et Turner.

Le voyage traduit une volonté de découvrir d’autres cultures, paysages…. ;

Delacroix, présentation d’un album de dessins à la mine de plomb daté de 1825, fait lors de son séjour en Grande Bretagne. Un autre album comporte 37 dessins, deux aquarelles, " le château de Condé" et " Champrosay " (proche Paris).

croquis delacroix croquis de lacroix

Jules Pascin en 1921 écrit de Tunisie à André Salmon (écrivain français, poète, romancier, critique d’art) .

Géricault écrit de Londres, de  Genève à Alfred de Dreux Dorcy (portraitiste et peintre animalier).

Magritte……………….

Magritte, pour sa part, déclare à Henri Michaux : "Si je pouvais parler de la peinture aussi bien que vous le faites, je ne toucherais plus un pinceau".

Bonnard écrit à Misia Sert en 1904, " On lit votre cœur entre les lignes".

Picasso  écrira à Inès Sassier (sa gouvernante, modèle et confidente) en 1964, son courrier fait l’objet d’une demande de remise de lettres à son notaire.

Rencontres et révélations :

Tous inspirés par d’autres peintres :

Un dessin de Maurice Denis, il représente un visage de femme avec une capeline, il ; notera " le dessin est une écriture ".

Dali écrit à Eluard, Delacroix à Soulier, (écrivain journaliste), Monet à Gustave Geoffroy (critique d’art, écrivain).

Union du mot et de l’image :

La précision dans le choix des mots et l’importance de l’écriture transparaissent dans les œuvres et les lettres des surréalistes.

Chez Miro, il n’y a pas de différence entre la peinture et la poésie, il peint toujours des toiles dans lesquelles sont inscrites des phrases poétiques.

Il correspond avec Raymond Queneau en 1952

Magritte à André Bosmans (peintre animalier) en 1961, à Hans Bellmer en 1946 (peintre, graveur), il s’agit d’un manuscrit autographe « petite anatomie de l’inconscient physique ou l’anatomie de l’image »

Intimité familiale :

La précocité des peintres pour leur art se révélé aussi dans la correspondance.

Lautrec correspond  beaucoup avec sa mère Louise une datée de 1901, une autre a Imbert du Bosc en 1881 (famille de l’artiste).

Raoul Dufy se confie à son cousin Georges en 1891,

Monet à son amie Winaretta Singer princesse de Polignac en 1909, il lui adresse un courrier car l’artiste veut racheter sa toile « Les dindons » que possède Winaretta.

Lettres intimes :

Lieu d’émotions de sentiments, la lettre autorise les confidences personnelles, la correspondance livre des secrets.

De nombreuses lettres de Géricault pour l’amour inconnu qu’il avait pour madame Trouillard.

Picabia dans sa correspondance avec Germaine Everling 1918, il souligne un désir frénétique et passionné de la retrouver.

Fernand Leger à sa future épouse en 1917.

Les doutes et les angoisses :

Les peintres révèlent un peu plus de leur personnalité dans leurs lettres intimes, inquiétudes, incertitudes palpable dans les phrases de Caillebotte écrites à Monet.

enveloppe

Ingres écrit à Horace Vernet (peintre, il fut directeur de l’académie de France à Rome), Ingres a posé sa candidature à l’académie de France, va-t-il être accepté ? datée de 1834

Caillebotte fait part à Monet qu’il peint les paysages des environs du Petit Gennevilliers, mais l’artiste confie qu’il est en mal d’inspiration et manque d’assurance.

Monet écrit a sa future épouse Alice Hoschedé en 1895 il est à Sand Viken, Ibsen au sommet de sa gloire, la France  porte un grand intérêt à   la Norvège, Lors de ce voyage l’artiste a peint 27 toiles mais il se plaint et est inquiet.

Fragile santé :

Pour bien peindre il faut être en pleine forme. Degas, Monet sont touchés aux yeux

Van Gogh écrit à Arnold Koning ami et compatriote en 1890, il lui signale son hospitalisation a Arles

" Je vous ai donné bien suffisamment d’explications concernant mon état mental et physique et vous comprendrez ainsi mieux pourquoi je n’ai pas pu donner de réponse plus tôt ". Malgré son hospitalisation, Van Gogh précise qu’il n’a " absolument pas perdu [ses] capacités en tant que peintre " et revient sur ses travaux. (Il fait référence  aux tournesols).

Eugène Boudin au pianiste Charles Wilfrid de Bériot en 1893, lui annonce qu’il est souvent malade, il évoque qu’il ne pourra peindre, et que sa production sera ralentie.

Braque à Daniel Wallard (pharmacien) en 1944, confie qu’il s’arrête de peindre 1944.

Les finances :

Tourments pour les artistes, grâce à Caillebotte les tourments vont s’arrêter.

Monet raconte ses problèmes financiers à Bazille en 1868, Pissarro à Monet ; Duchamp à l’américain Julien Levy marchand d’art.

Echange avec des écrivains :

Il existe une grande correspondance entre peintres et écrivains.

Miro et Queneau liés par le surréalisme.

Mallarmé, Apollinaire à Whistler et Redon dans le symbolisme.

Van Gogh et Gauguin ont bénéficiés de la compréhension d’Aurier, critique d’art au mercure de France.

lettre vav gogh

Delacroix à Baudelaire, Renoir à Mallarmé, Picabia à Breton. Leurs correspondances très denses.

Braque envoi un autographe illustré d’un dessin sur un ouvrage "Braque collection des maitres" l’auteur Stanislas Fumet essayiste et poète, ce dessin représente une palette avec des pinceaux en 1952.

Chagall  à Prévert. Courbet à Victor Hugo, Sysley à Renoir, Pissarro à Signac

Observateurs de la société :

Un dessin aquarellé sur le livre d’or du restaurant Marianne, " A Georges Marianne, le cœur, le palais et le ventre " de Paris Dufy 1927

Dufy représente le Paris des années folles, monuments, perspectives.

Van Gogh à Van Rappard en 1883, il le rencontre grâce à  son frère Théo, il est tchécoslovaque  artiste peintre, ils s’écrivent de longues lettres.

Mécènes, collectionneurs, marchands :

Des relations inévitables à travers des quelles se mêlent l’art, l’argent, affaires.

Courrier entre Cézanne et Monet

Monet à Blemont

lettre de monet

Vollard à Pissarro ; Ernst à Levy

Parler de son art :

Parler de son art, partager ses idées permet aux peintres de formaliser ses théories.

Juan Gris donne des précisions sur sa technique picturale

Pissarro déclare " l’art ne s’enseigne pas personnellement "

Signac exprime ses réflexions esthétiques sur le dessin, la peinture, le contraste, le trait,  le ton.

Derain évoque la suprématie de la couleur sur la ligne

Kandinsky inventeur de l’abstraction décrit avec pédagogie le processus artistique.

Magritte à Sarane Alexandrian (essayiste, romancier, historien d'art, critique littéraire) en 1961, il parle de sa conception de la peinture et de l’importance du langage dans ses œuvres.

Leger en 1955, l’artiste se livre et détaille à la fois sa technique  et ses idées.

La toile en filigrane :

Les correspondances de peintres apparaissent comme la plus pertinente introduction à leur œuvre.

Un dessin à la craie noire de Courbet est présenté, deux hommes en buste et une femme de face.

Gêrome à Edouard Detaille.

Les séries :

Travailler en série permet dès lors à l’artiste de pouvoir faire évoluer son sujet.

Degas écrit à Cheramy en 1887, il décrit les détails nécessaires à la réalisation de trois tableaux.

Monet à Bourcier en 1920, décrit le bassin des nymphéas dans son jardin de Giverny.

Signac à Monet, indique l’installation des Nymphéas à l’Orangerie en 1921.

L’école de Paris :

Ou réunion des artistes étrangers. Dans les correspondances tout un mouvement se dessine.

Utrillo envoie en 1925 un poème à Nora Kars, on devine dans ses figures le spectre de l’école de Paris.

Georges Kars peintre tchécoslovaque est installé à Montmartre

Un manuscrit d’Utrillo en 1914, " histoire de ma jeunesse jusqu’à ce jour ", composé de 25 chapitres.

 Rouault écrit à Diaghilev en 1923, il accepte sans hésiter d’effectuer le décor du " Fils prodigue".

Le quotidien :

Matière première de la correspondance de l’artiste avec ses proches. L’épistolier parle de lui, de son état, de son  esprit, de ses habitudes journalières, anecdotes, billets d’humeur parsèment ses écrits.

Lautrec écrit son quotidien à sa mère

Modigliani à son astrologue

Leonard Fini à Lise Deharme, Picabia à Miro

Foujita à ses amis " il vient d’obtenir la nationalité française, nous sommes en 1955, il l’annonce par courrier à tous ses amis".

Picasso, Gérôme…………………………….. ;

Les citations :

"La vérité est que l’art doit être l’écriture de la vie " Manet

"Je t’écris pour rien te dire, le continuerais, j’écris pour écrire " Modigliani

Je te conterai tout cela en détail pour te faire venir l’eau à la bouche"Delacroix

Quelle débauche cette sacrée exposition nous fait passer dans le domaine épistolier " Magritte

"Je trouve que vous faites de la couleur avec vos paroles " Van Gogh

Dans cette exposition nous pénétrons dans l’intimité des artistes, un grand moment d’émotion.  

Exposition au musée des lettres à Paris, jusqu’en Juillet 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tinou - dans Exposition
commenter cet article

commentaires