Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 11:16

 

"Le boeuf sur le toit" Cabaret parisien inauguré en 1922, fondé par Louis Moysés, au 28 rue Boissy d’Anglas, 8 eme arrondissement de Paris ; lieu privilégié de Jean Cocteau et du tout Paris de l’entre deux guerres.

Dès le début de l’ouverture le cabaret eu une grande réussite, Jean Moysés amena avec lui le pianiste Jean Wiener, le soir de l’ouverture l'artiste interpréta Gershwin, accompagné au tambour par Jean Cocteau et Darius Milhaud. A cette soirée on y rencontra Picasso, Diaghilev, René Clair, Maurice Chevalier, selon l’écrivain Maurice Sachs. 

 

boeuf-image-du-cabaret-au-temps-de-sachs-copie-1.jpg

 

Tous les artistes venaient au "Bœuf sur le toit", endroit consacré uniquement à la musique, Jean Wiener y venait  très souvent, il y interpréta Bach, Clément Doucet, Col Porter et bien d’autres… De nombreux musiciens y sont venus Stravinsky, Poulenc, Catherine Sauvage,  Satie. C’était l’épicentre de Paris pendant les années folles.


 Dessin de Raoul Dufy, ci-dessous.

le boeuf dessin dufy

 

Darius Milhaud (1892-1974), a étudié au conservatoire de Paris jusqu’en 1915, il y a fait de multiples rencontres musicales et littéraires, tel qu’Honegger, Georges Auric, Léo Latil, Francis Jammes et Paul Claudel en 1912, il mettra ses textes en musique, Sa rencontre avec Gide aura une influence importante. Etant réformé, il compose des musiques pour Orestie d’Eschyle, traduit par Claudel, il y a une grande complicité entre les deux hommes. Claudel est nommé ministre plénipotentiaire à Rio de Janeiro, il propose à Milhaud d’être son secrétaire, il accepte. Son rentrera du Brésil  en 1919.

Enthousiasmé par les musiques sud américaines, il  les insèrent dans les ballets tel que : "le bœuf sur le toit" , "l’homme et son désir",  et "la suite de danses saudades do Brasil".  Il fut impressionné par une musique folklorique O boino Telhado, mélodie qu’il proposa à Jean Cocteau, le principal animateur du groupe des six, (groupe  formé à Montmartre, avec Darius Milhaud, Arthur Honegger, Louis Durey, Francis Poulenc, Germaine Tailleferre, Georges Auric, ).

 

boeuf groupe 6

 

Cette œuvre prolongea le ballet Parade, le ballet devient ainsi "le bœuf sur le toit", traduction de la chanson brésilienne.

 

boeuf- partition de milhaud

 

A partir de 1921, Darius Milhaud avec Georges Auric et  Arthur Rubinstein proposa une version à 6 mains à "la Gaya", bar situé dans le XVII eme appartenant à Louis Moysés, Cocteau et son cercle le rendit célèbre, ce bar fut transféré dans le  8 eme arrondissement et appelé "le bœuf sur le toit". Au fil du temps l’établissement est devenu une icône culturelle.

(La Gaya ci-dessous)

boeuf image du gaya

 

Milhaud était très présent dans l’établissement, il puisait son inspiration dans la rue, il réunissait ainsi tout public , aussi bien des compositeurs classiques que des chanteurs populaires, on retrouvait Ravel Stravinsky, Satie, Mistinguett, Maurice Chevalier, mais aussi des écrivains Simenon, Gide et bien sût Cocteau, les américains Man Ray, Charlie Chaplin, et Diaghilev.


Jean Wiener, (1896-1982), grand pianiste, il jouait à quatre mains avec Gabriel Fauré, il voulait faire connaître au public parisien la musique afro-américaine ainsi que  les musiques de Darius Milhaud, Poulenc, Stravinsky, de Falla. Il donna de nombreux concerts dans les salles parisiennes. Il créa de nombreuses musiques de film.

Clément Doucet, pianiste belge (1895-1950). Pianiste classique, il s’initia au jazz aux Etats-Unis, avant de former un duo célèbre  avec Jean Wiener entre deux-guerres.

Alexandre Tharaud, étudie le piano dès l’âge de 5 ans, au conservatoire du XIV eme arrondissement, son professeur, Madame Carmen Taccon-Devenat (élève de Marguerite Long). A 14 ans, il  entre au conservatoire de Paris, il remporte un premier prix de piano dans la classe de Madame Germaine Mounier, il a 17 ans . En 1987, il est lauréat du concours international Maria Canals à Barcelone, l’année suivante, du concours Citta di Sénigallia en Italie. 1989, il reçoit le deuxième prix au concours international de Munich. Sa carrière se développe en Europe, Etats-Unis, Japon. 2012, il est nommé soliste instrumental de l’année aux victoires de la musique.  


Une journée a été consacrée à ce lieu mythique des années folles " Le bœuf sur le toit " Alexandre Tharaud a donné (4 concerts) accompagné par Frank Braley, l’orchestre national d’ile de France.

Ils ont interprété des œuvres de Darius Milhaud, Jean Wiener et Clément Doucet, Gershwin et autres artistes, et ainsi à fait   revivre les grands moments du  célèbre cabaret.

 Les concerts :

Œuvres pour piano à quatre mains (arrangement de Jean Wiener et Clément Doucet).

Les interprètes Alexandre Tharaud et Franck Braley

Ils ont interprété, La belle excentrique d’Erik Satie, une sonate de Poulenc, Le bœuf sur le toit de Darius Milhaud, Trois préludes de Gershwin, Blue river d’Alfred Bryan, Covanquihno de Giuseppe Milano, A little slow fox with Mary d’Emmerich Kalman, Why do/love you  de George Gershwin .

 

Au temps du bœuf sur le toit, autre concert donné par  Alexandre Tharaud , il a interprété :

Yes, sir that’s my body de Walter Donaldson, Haarlem de Jean Wiéner, Dolce dance de Nacio Herb Brown, Je te veux d’Erik Satie, Saint-Louis Blues de William Christopher Hardy, Hungaria de Clément Doucet, Do it again de George Gershwin, Collegiate de Moe Jaffe et Nat Bonx, Georgian’s blues de Jean Wiener, un tango dans tes bras de Joé Jekyll, Tango des Fratellini de Darius Milhaud, Five o’clock de Maurice Ravel, Blues de Jean Wiener, Tea for two de Vincent Youmans, Clement’s charleston de Jean Wiéner, The man i love de Gorge Gershwin, Chopinata de Clément Doucet.


Autre concert avec l’orchestre national de France, Alexandre Tharaud et Frank Braley :

La création du monde et le bœuf sur le toit de Darius Milhaud, Concerto franco-américain de Jean Wiéner avec Alexandre Tharaud et Frank Braley, Rhapsody in blue de George Gershwin, Alexandre Tharaud


Concert saladepour terminer cette journée :

Œuvres de Jean Wiéner, Francis Poulenc, Darius Milhaud. Textes de Jean Cocteau, Maurice Sachs.

Chansons du répertoire d’Yvonne George, Drahem et Maurice Chevalier.

Interprètes Alexandre Tharaud, le comédien Gilles Privat, au banjo et percussions David Chevallier, chant Elise Caron, Jean Descluse.


De très grands moments de musique autour de ce lieu mythique.

Une belle complicité entre deux artistes de grands talents, Alexandre Tharaud et Frank Braley. Magnifique journée.

Un cd d’Alexandre Tharaud « le bœuf sur le toit » Swinging Paris.


boeuf cd alexandre

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tinou - dans Spectacles
commenter cet article

commentaires