Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 13:56

Il y a 100 ans disparaissait Jules Massenet, l’opéra de Paris lui rend hommage.

Jules Massenet nait en 1842, proche de Saint-Etienne. Son père Jules Emile Fréderic, officier dans les armées du premier empire, est un industriel et directeur d’une entreprise de matériel agricole, sa mère Adelaïde Royer de Marancour, bonne pianiste qui a composé quelques pièces, donne des cours de piano et est le professeur de son fils Jules.

En 1848, il vient à Paris, il rentre au conservatoire en 1853, il y étudie le piano dans la classe d’Adolphe Laurent, le contrepoint et le solfège avec  Augustin Savard (compositeur et pédagogue) et François Bazin (compositeur et pédagogue) et la composition avec Henri Reber (compositeur).Ses études musicales sont brillantes. Il obtient un prix de piano en 1859 et un prix de contrepoint en 1863.

Ambroise Thomas lui conseille de s’inscrire à la villa Médicis, il y est admis, grâce à sa cantate David Rizzio, il remporte le prix de Rome en 1863. L’artiste lors de son séjour à la villa Médicis en 1864, rencontre Franz Liszt, qui lui demande de le seconder dans ses tâches d’enseignement.

Jules Massenet revient à Paris en 1866. La même année, il épouse une de ses élèves, Louise-Constance de Gressy, à Avon proche de Fontainebleau.

Il rencontre Georges Hartmann, qui sera son éditeur et mentor. L’un de ses premiers succès,  la suite symphonique Pompéa . 

En 1867 il créé sa première œuvre lyrique  la grand’tante , avec Marie Heilbron dans le rôle-titre.

1868, naissance de sa fille Juliette.

1872, Son opéra  Don César de Bazan, est à l’affiche de l’Opéra Comique.

1873, il compose les musiques de scène des Erinnyes de Leconte de Lisle jouées à l’odéon, il créé Marie-Magdeleine avec Pauline Viardot dans le rôle-titre. Il remanie les Erinnyes , qui sont reprises à la Gaité Lyrique. La même année, il est gratifié de la Légion d’Honneur.

1877, son roi de Lahore, est joué avec succès.

1878, il est nommé professeur au conservatoire en remplacement d’Ambroise Thomas, qui devient le directeur, ses élèves seront prestigieux : Ernest Chausson, Gustave Charpentier, Georges Enesco, Henry Février, Reynaldo Hahn, Charles Koechlin, Gabriel Pierné et bien d’autres…….

1882, il commence la composition de  Manon Lescaut , d’après une nouvelle de l’abbé Prévost, à cette occasion il va visiter la demeure de L’abbé à La Haye. L’œuvre  est créée à l’Opéra Comique en 1884 avec Marie Heilbron (elle décède deux ans plus tard).

1885, création du  Cid  et il débute  Werther .

1887, il  modifie Manon pour la soprano Sybil Sanderson, pour la mettre en valeur il compose  Esclarmonde.  Création également du  Mage  et  Amadis .

1892, il compose  Werther , d’après les souffrances du jeune Werther de Goethe.

1894,  il compose  Thaïs  pour Sybil Sanderson, créé à l’opéra de Paris.

1895, il reçoit la Croix de Commandeur de la Légion d’Honneur.

1897, année de la création de Sapho.

1899, création de Cendrillon. Il vient s’installer à Egreville au sud de Fontainebleau. Il y achève son œuvre de musique sacrée, La terre promise, qui est  créée à l’église Saint-Eustache de Paris.

1900, il compose la musique pour Phèdre de Racine, jouée à l’Odéon.

1901, Grisélidis, d’après Boccace est à l’affiche de l’Opéra-comique. Le jongleur de Notre-Dame, est créé à l’Opéra de Monte-Carlo, à cette occasion, il est décoré de l’Ordre de Saint-Charles par le Prince Albert 1er.

1905, 500 eme représentation de Manon. Mary Garden interprète Chérubin à Monte-Carlo.

1906, Ariane est donné à l’Opéra avec Lucy Arbell (rencontrée en 1904), mais aucun succès pour Bacchus.

1910, Don Quichotte est créé à Monte-Carlo. Jules Massenet préside l’institut.

1911, cinq articles de l’artiste, sont publiés dans le journal, les Echos, intitulés : Souvenirs de théâtre.

1912, Jules Massenet décède à Egreville dans son château de Seine et Marne. L’ensemble de ses articles sont publiés dans un livre ayant pour titre : Mes souvenirs.

L’exposition présente l’homme et son univers, de nombreuses photos d’artistes de l’époque, mais elle se situe surtout autour de ses œuvres avec une présentation de partitions, d’affiches, costumes, maquettes de décors et de costumes.

 

L’Homme 

 

Jules Massenet à l’âge de 8 ans par Pierre Paul Cavaille (peintre), œuvre datée de 1850,

massenet à 8 ans

L’artiste lors de son séjour à la villa Médicis en 1864, sur partition dédicacée, photo avec rehaut de blanc de Jean Clément Chapelain

Plusieurs photos de l’artiste datées de 1907 par Henri Manuel, dont une ou Jules Massenet est en compagnie du Prince Albert de Monaco vers 1900.

Une partition d’Esclarmonde, une reliure en parchemin, Ariane, manuscrit autographe daté de 1906, Enchantement partition de 1890

Un livret de mise en scène par le compositeur, il s’agit de Werther 1893, une partition imprimée, Sapho, opéra de l’artiste 1897.

Bacchus, manuscrit autographié daté de 1909, un autre manuscrit de Cendrillon opéra de Massent 1895, la couverture en cuir avec 4 médailles en argent enchâssé 1895

Un dessin de Louis Bourgeois représentant Jules Massenet daté de 1910

massenet portrait

Massenet avec sa muse, Massenet au piano, dessins de Leonello Capprello  1910

Des photos de l’artiste chez lui en 1900, une autre avec sa classe de composition musicale 1895

Un manuscrit autographe daté de 1912 il s’agit de Roma, un coupe papier en bronze doré et fonte de 1890.

 

L’atelier du compositeur :

Alfred Bruneau élève de Massenet, nous présente l’homme. Il a écrit un livre 20 ans  après sa mort, il nous parle du compositeur au travail, dans son intimité, il rendait souvent visite à l’artiste, il cite que son cœur battait lorsqu’il montait l’escalier qui conduisait à l’appartement du maitre, il précise qu’il pénétrait jusqu’à sa chambre à coucher, car il n’eut jamais de cabinet de travail, dormant peu, il se levait très tôt et venait s’asseoir à sa table de travail…….. 

Nous pénétrons dans l'intimité de l'artiste, reconstitution de la pièce : une toile de fond  présente le maitre au piano. On y voit le piano table de l’artiste, des partitions,  sa baguette de chef, une sculpture ‘la fortune’ datée de 1885 ; ( elle fut offerte par les abonnés du théâtre de Marseille), des affiches accrochées au mur, une de Thérèse, Hérodiade, une esquisse pour l’affiche d’Ariane.


massenet piano

 

Les interprètes :

Une citation de Massenet " Quelle joie enivrante d’écrire des ouvrages, des rôles, pour des artistes qui réaliseront vôtre rêve ".

Dans ses souvenirs l’artiste ne manque pas l’occasion de dire son admiration pour les chanteurs et cantatrices tragédiennes, et de souligner ce qu’il doit à ses interprètes.

De nombreuses photos présentent ces artistes :

Anne-Marie de l’Isle, Joséphine de Reszke, Yvonne Gall (soprano, elle chante dans Manon et Thaïs, Marie Heilbronn(soprano) créatrice de la Grand’Tante 1884, Ninon Vallin (soprano) 1884, Emma Calvé, elle passe de soprano lyrique à soprano dramatique, Massenet créé pour elle le rôle d’Anita dans la Navarraise , Sybil Sanderson, soprano américaine, Massenet a écrit pour elle Esclarmonde en 1889 et Thaïs en 1894, Lucy Arbell, muse du maitre , en 1906 elle créé le rôle de Perséphone dans Ariane, en 1907, elle créé le rôle titre dans Thérèse elle chante Bacchus, elle a le rôle de Charlotte dans Werther , Lucien Fugère, baryton et chante dans de nombreuses œuvres de Massenet.

 

L’œuvre :

L’œuvre est importante, Massenet propose une esthétique originale qui est le fruit de la synthèse de formes anciennes, que demande une partie du public, et de formes musicales et dramaturgiques nouvelles, qui satisfont les ambitions artistiques. Si Massenet sait trouver dans sa musique un point d’équilibre quasi parfait entre tradition et innovation, il soigne tout particulièrement le choix de ses livrets. ………………

Les grandes figures littéraires, leurs sources, récits mythologiques, historiques, légendes, contes, romans, nouvelles et pièces de théâtre.

Les œuvres sont présentées dans leur  cadre historique :

 

L’exotisme, il est à la mode et plait beaucoup à cette époque.

Le roi de Lahore : L’histoire se passe en Inde, à l’époque de l’invasion du Sultan Mahmoud au XI eme siècle. La prêtresse Sita aime d’un amour partagé le roi Alim, mais est aussi convoitée par son ministre Scindia, qui dénonce le sacrilège. Alim, pour expier sa faute va combattre l’envahisseur. Scindia profite de la mêlée pour le frapper et prend le pouvoir. Il contraint Sita au mariage, cependant au paradis d’Indra, Alim, obtient de revenir sur la terre comme simple mendiant, et à condition de mourir avec sa bien-aimée. Lors du mariage de Sita et Scindia, Alim apparaît et dénonce les crimes de ce dernier, Sita le reconnaît et s’enfuit avec lui, mais ils sont découverts. Sita se tue, et Alim meurt avec elle. Tous les deux, ils montent au paradis es bienheureux……….Opéra en 5 actes de Massenet, livret de Louis Gallet, Créé à l’Opéra de Paris en 1877.

A l’exposition : Une tunique de guerrier pour le roi de Lahore datée de 1877, une affiche lithographie datée de la même année, une esquisse de décor à la gouache et aquarelle, du 1er tableau du 5 eme acte intérieur du sanctuaire d’Indra, un autre décor de la grande place à Lahore, pour l’acte IV.

massenet esquisse de décor le roi lahore

Le costume de Sita pour Joséphine de Reszke, des maquettes de costumes à l’aquarelle et gouache, pour le costume de danseuse du cortège royal, pour le costume du choriste, du roi Alim et celui du danseur.


Esclarmonde : La magicienne Esclarmonde, devenue reine de Byzance, séduit grâce à ses pouvoirs, le chevalier Roland de Blois. Lequel doit l’aimer sans la voir ni connaître son nom, mais elle doit renoncer à son amour pour lui, pour conserver son trône et ses pouvoirs. Lors d’un tournoi, Roland gagne la main d’une princesse inconnue, il s’agit d’Esclarmonde……………Opéra romanesque en 4 actes, de Massenet, livret de Louis de Gramont et Alfred Blau, opéra créé pour la cantatrice Sybil Sanderson, muse de Massenet, à l’opéra Comique en 1889.


A l’exposition : Une affiche d’Esclarmonde datée de 1889, une tiare portée par Sybil Sanderson, coiffe en métal doré et strass, et une coiffe en métal argenté avec perles et strass.


Le mage : C’est l’histoire de Zarâstra, elle se déroule dans la Bactriane (région qui se situe dans les montagnes de l’Hindu-Kush et la rivière Amou-Daria, entre Afghanistan, Pakistan, Chine, Tadjikistan et Ouzbékistan), à l’époque légendaire ou s’est fondé le mazdéisme, 2500 ans avant l’ère chrétienne………. Opéra en 5 actes et 6 tableaux de Massenet, sur un poème de Jean Richepin. L’acte II comporte deux tableaux, l’acte IV débute par un ballet et l’acte V par un prélude. Créé en 1891.  

A l’exposition : une affiche lithographie datée de 1891,

massenet affiche le mage

une maquette à l’aquarelle et gouache, pour le costume de Zarâstra, porté par le ténor Edouard-Alphonse Vergnet, celui de Varheda porté par Caroline Fiérens et un costume d’un enfant.


Thaïs : L’histoire se déroule en Alexandrie au IV eme siècle. Un moine cénobite, Athanael, ( le cénobitisme est une forme de vie monastique en communauté) cherche à convertir au christianisme Thaïs, courtisane  célèbre dévouée à la déesse Vénus. Il y réussit, et Thaïs s’enferme dans un couvent jusqu’à sa mort prochaine. Athanael  découvre trop tard que son obsession pour Thaïs était teintée d’amour charnel. Tandis que Thaïs meurt dans la joie de la rédemption, il renie sa foi et désespère…… Opéra en 3 actes de Massenet, livret de Louis Gallet, d’après le roman d’Anatole France. Créé à l’Opéra de Paris en 1894.

A l’exposition : Une esquisse de décor, à l’aquarelle et gouache, le souterrain du temple de Djahi, premier tableau de l’acte IV.

massenet décor thais

Une autre esquisse de la place royale de Bekhdi, tableau II de l’acte II, de 1891, une affiche lithographie de Manuel Orazi datée de 1894, maquettes de costumes à l’aquarelle et gouache, de Charles Bianchini 1894, pour Albert Alvarez et pour les costumes de Nicias porté par la chanteuse Meyrianne Heglon, et pour les esclaves Crobyle et Myrtale.


L’Antiquité :

Roma, l’histoire se déroule dans la Rome Antique, après le triomphe des carthaginois, de la bataille de Cannes (victoire écrasante d’Hannibal Barca sur les légions romaines au cour de la deuxième guerre punique), en 216 avant JC, le général carthaginois écrase les troupes romaines plus nombreuses………   opéra tragique en 5 actes d’Henri Cain d’après Rome vaincue d’Alexandre Parodi.

A l’exposition : une maquette décor le forum acte 1 ; une maquette de costumes pour Albert Alvarez aquarelle et fusain pour Lentulus pour Lucien Pierre Muratore ; Une  affiche lithographie datée de 1912,.

 

Bacchus, l’histoire se base sur les aventures mythologiques de Bacchus et d’Ariane. Les dieux dont le demi-dieu Bacchus apparaissent sous formes humaines en Inde pour tenter les habitants de se détourner du bouddhisme. Ariane les suit, persuadée que Bacchus est en fait l’objet de son amour non partagé, Thésée (héros de l’Attique). A la fin,  Ariane se sacrifie pour sauver l’humanité…………. Opéra en 4 actes, crée à l’Opéra Garnier de Paris en 1909 de Massenet, le livret est de Catulle Mendès.

A l’exposition : une maquette du décor  passage rocheux de  1909, il s’agit du tableau de l’acte 4, une photo de Nadar de Lucie Arbell , dédicacée par l’artiste elle est présentée dans le rôle de la reine Amahelli.

massenet-lucy arbell bacchus

Une maquette à l’aquarelle et gouache pour les costumes 1909, la couronne de Bacchus, coiffe en métal doré et pierres de couleurs, des bracelets et ornements de ceinture et le casque de la reine de Joseph Porphyre Pinchon 1909.

 

Ariane : cet opéra est lié à Bacchus, personnages en commun. L’histoire est basée sur la mythologie, entourant Thésée, et les sœurs Ariane et Phèdre, elles sont toutes les deux amoureuses de Thésée qui choisi Phèdre plutôt qu’Ariane. Phèdre est tuée par la statue renversée d’Adonis, Ariane part dans le monde souterrain pour prier Perséphone de ressusciter sa sœur. Adoucie par les roses offertes par Ariane, Perséphone accepte et Phèdre retourne sur terre ……..Opéra en 5 actes de Jules Massenet, livret de Catulle Mendés .Créé en 1906 au Palais Garnier à Paris.

Robe d’Ariane par Frédéric Pineau en présentation

 

Le moyen âge :

 Grisélidis : histoire qui se déroule au XIV eme siècle en Provence, elle concerne la bergère Grisélidis et un certain nombres de tentatives par le diable pour l’attirer dans l’infidélité, La loyauté de Grisélidis à son mari, le marquis, est forte, cependant, et  le diable est vaincu ……….. conte lyrique en 3 actes, livret d’Armand Silvestre et Eugène Morand.1901.

Une affiche lithographie est exposée

massenet griselidis

 

 Le jongleur de Notre-Dame : l’histoire se passe au XV eme siècle, un jour de marché devant le couvent de Cluny, et c’est un miracle…………Opéra   miracle  lyrique en 3 actes, livret de Maurice Léna, créé à l’opéra de Monte-Carlo en 1902, repris à l’opéra comique en 1904

A l’exposition : Costume de l’ange, de  Lucien Jusseaume 1904.


Le XVIII eme siècle : la chronique des mœurs

 

Chérubin : l’histoire est développement léger du mariage de Figaro de Beaumarchais. Se déroulant juste après le mariage, et imagine les festivités lors de la célébration de la première promotion militaire de Chérubin et de son 17 eme anniversaire. S’ensuivent des ébats burlesques initiés par Chérubin, qui convoite tour à tour toutes les femmes de l’assemblée et crée une confusion générale. Opéra en 3 actes, livret de  Francis de Croisset et Henri Cain, créé en 1905 à l’opéra de Monte-Carlo.

A l’exposition : Affiche lithographie,

massenet-cherubin

maquettes  de costumes, à l'aquarelle et gouache, quelques échantillons de tissus pour le

costume de  l’ensoleillad, rôle interprété par Lina Cavalieri, costume de Mary Garden pour  le rôle de Chérubin, 1905 

 

Thérèse : l’histoire se situe pendant la terreur à Paris, Thérèse est tiraillée entre son amant, Armand de Clerval, qui lui offre la fuite et donc échapper à la mort, son mari André Thorel, Girondin, va être guillotiné. Thérèse choisit de finir sur l’échafaud avec son mari. Drame musical en 2 actes de Jules Massenet, le livret de Jules Claretie, créé à l’opéra de Monte-Carlo en 1907, repris à l’opéra Comique en 1911.

massenet-therese

A l’exposition :   costume pour le rôle, d’André Thorel  et une maquette à l’aquarelle et gouache, échantillons de tissus  pour le costume.


Manon : L’histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut. Le début de l’histoire se déroule dans la cour d’une auberge d’Amiens, Guillot et Brétigny, accompagnés de trois jeunes femmes, Javotte, Poussette, et Rosette demandent à diner. Arrive Lescaut et ses amis, Lescaut déclare attendre sa cousine Manon, qu’il doit mener au couvent. La diligence arrive, Manon en descend, Lescaut part chercher ses bagages. Pendant ce temps, le vieux Gillot et Brétigny, et leurs trois amies arrivent dans la cour. Guillot entreprend de séduire Manon en lui promettant de combler tous ses désirs. Il lui dit qu’une voiture viendra le chercher dans quelques instants. Elle n’aura qu’à y monter et l’attendre…… Opéra en 5 actes de Jules Massenet, livret d’Henri Meilhac et de Philippe Gille, d’après le roman de l’Abbé Prévost. Créé à l’opéra Comique en 1884

A l’exposition : Une robe en taffetas de soie rouge, elle est de l’italien William Orlandi,

massenet robe en soie rouge de manon

une affiche, lithographie de 1884, d’Antonin Chatinière, le costume de Manon Charles Bianchini, 1898


Werther : L’histoire se déroule sur trois saisons (été, automne, hiver) à Wetzlar en Hesse, dans les années 1780. Drame lyrique en 4 actes et 5 tableaux, le 1er la Maison du Bailli, acte II, les Tilleuls, acte III, Charlotte et Werther, acte IV en deux tableaux, la nuit de Noel et la mort de Werther. Livret d’Edouard Blau , Paul Milliet et Georges Hartmann, d’après le roman épistolaire de Goethe, les souffrances du jeune Werther. Présenté à l’Opéra Comique en 1893.

A l’exposition : Une affiche lithographie 1893, d’après Goethe,

massenet affiche de werther

un costume en velours de Christian Gaze en 2010 pour le rôle Werther.


Cendrillon : Cendrillon vit auprès de ses deux méchantes demi-sœurs. Un jour arrive un mendiant (qui se révélera être une fée) qui récompense Cendrillon en lui offrant une voiture et de beaux habits. Lors du bal, Cendrillon tombe amoureuse du Prince. Elle reste jusqu’à minuit, heure à laquelle le sort s’évanouit. Elle laisse derrière son chausson dont le Prince se servira pour la retrouver………….Opéra conte de fée en 4 actes, 6 tableaux et une préface. Sur un livret d’Henri Cain d’après Charles Perrault. Présenté à l’Opéra Comique en 1899.

 

A l’exposition : Une affiche lithographie de l’œuvre,

massenet affiche cendrillon

un casque pour Cendrillon daté de 1899.

 

Don Quichotte : Nous sommes en Espagne au XVII eme siècle. Une place publique en face de la maison de Dulcinée. Un festival est célébré. Quatre prétendants de Dulcinée lui chantent une sérénade dans la rue. Dulcinée apparaît et explique qu’être adorée ne suffit pas. Elle se retire, et une grande foule, en grande partie des mendiants, acclament l’arrivée du chevalier excentrique et de son écuyer comique. Don Quichotte monté sur son cheval Rossinante et Sancho Pancha sur un âne. Enchanté par leur attention, Don Quichotte dit au réticent Sancho  de leur jeter de l’argent. Après avoir dispersé la foule, Don Quichotte chante une sérénade à Dulcinée ,mais il est arrêté par Juan, un autre prétendant jaloux. Un combat à l’épée s’ensuit, interrompu par Dulcinée elle-même. Elle est séduite par les attentions anciennes de Don Quichotte, et réprimande Juan pour sa jalousie en le renvoyant. Le vieil homme lui offre son dévouement et un château. Elle suggère plutôt qu’il aille récupérer un collier de perles volé par Ténébrun, le chef des bandits. Il s’engage a le faire, et Dulcinée rejoint rapidement ses amis masculins………….Opéra comédie héroïque en 5 actes, d’après l’œuvre de Cervantès, livret d’Henri Cain. Créé à l’opéra de Monte-Carlo en 1910

A l’exposition : une affiche datée de 1910,

massenet don qui

une photo de Fédor Chaliapine en 1910 dans Don Quichotte, ci-dessous.

massenet don qui chiapine

Et une de Lucien Fugère dans le même rôle.


Le Cid : L’action se déroule en Espagne au XI eme siècle.  A Burgos chez le Comte de Gormas. Au fond, une grande fenêtre avec un balcon donnant sur une rue, dont les maisons sont pavoisées. Fanfares au lointain. On apprend que le roi va armer le chevalier Rodrigue, malgré la jeunesse de ce dernier. Le Comte souhaiterait être nommé gouverneur de l’Infant du Roi. Il trouve que Rodrigue est un amant digne du choix de sa fille, Chimène. L’Infante vient avouer à celle-ci qu’elle aime Rodrigue, mais qu’elle n’a pas le droit d’aimer un simple chevalier et que Rodrigue sera l’amant et l’époux de Chimène……….. Le livret d’Ennery, Gallet et Blau est proche de celui de Corneille. Opéra en quatre actes et dix tableaux de Massenet, créé à l’Opéra de Paris en 1885.


A l’exposition : Une photo d’Edouard et Jean de Reszke dans les rôles de Rodrigue 1885, une maquette de décor , cour dans le palais des rois à Grenade, tableau de l’acte IV 1885.  Une affiche lithographie.

massenet affiche le cid

Maquette à l’aquarelle et gouache du costume de Rodrigue de Ludo Napoléon Lepic, 1885, une esquisse à l’aquarelle et gouache du Cid , Chez le comte de Gormas, acte I. de Philippe Chaperon.  

 

 

La Période qui lui est contemporaine  :

Théodora : Nous sommes au VI eme siècle, Théodora, impératrice de Byzance de 527 à 548, était probablement la femme la plus puissante et influente dans l’histoire de l’Empire……….Drame en 5 actes de Victorien Sardou, écrit pour Sarah Bernhardt.

 

A l’exposition : une affiche lithographie datée de 1902, Sarah Bernhardt (Théodora).

massenet theodora

Le manteau de Théodora daté de 1884 pour Sarah Bernhardt, ainsi que la couronne incrustée de pierres portée par l’artiste

massenet- couronne sb


Sapho : L’histoire se déroule à Paris, fin XIX eme siècle. C’est l’histoire de Sapho, modèle d’un artiste d’un certain âge, son vrai nom Fanny Legrand. Elle commence une liaison avec un jeun e homme, Jean Gaussin, mais la relation est néfaste……………Pièce lyrique, opéra dans un style déclamatoire, en 5 actes, livret d’Henri Cain et Arthur Bernède, basé sur le roman d’Alphonse Daudet

 

massenert-emma calvé dans sapho

A l’exposition : Robe de Fanny ( pour Sapho) de Frédéric Pineau, affiche lithographie de Sapho

Quelques extraits du catalogue.

Projection de Werther et Manon.

Les opéras de Jules Massenet sont interprétés dans le monde entier

Magnifique exposition qui permet de découvrir l’univers et l’œuvre d’un grand artiste, Jules Massenet, elle rend hommage non seulement au musicien, mais aussi aux interprètes de l’époque, aux créateurs de costumes, décorateurs, dans un lieu d’exception l’Opéra de Paris. Jusqu’au 13 mai. A ne pas manquer.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tinou - dans Exposition
commenter cet article

commentaires