Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 16:41

 

Onéguine, d’Alexandre Pouchkine.

Cette œuvre est le reflet de la société aristocratique russe du XIX eme siècle, le roman fut achevé en 1828.


Ballet en trois actes.   

Musiques de Tchaïkovski choisies par le chorégraphe John Cranko,

Argument extrait du programme

Le premier acte se déroule dans le jardin de Mme Lorina, ses filles reçoivent leurs amis, la joyeuse Olga est tout à sa robe tandis que Tatiana plus romantique est dans sa lecture, dans le miroir Olga découvre le visage de son fiancé, le poète Vladimir Lenski, tandis que Tatiana découvre le visage d’un inconnu, il s’agit d’Eugène Onéguine, il vient de Saint Petersburg rencontrer son ami Lenski. Il ne prête pas vraiment attention à Tatiana, c’est après son départ qu’elle est troublée. Lorsqu’elle est dans sa chambre Tatiana écrit une lettre à Onéguine qu’elle déchire et réécrit, elle rêve à cet homme qu’elle voit dans son miroir………………

Le deuxième acte, on fête l’anniversaire de Tatiana dans la maison de Mme Lerina, Lenski et Onéguine font partis des invités, Onéguine invite Tatiana à danser malgré qu’il garde ses distances, il s’installe à une table de jeu, Tatiana qui attendait un signe en réponse à sa lettre  est décontenancée, il lui rend sa lettre, elle éclate en sanglots. Le prince Grémine arrive, il est ami de la famille, Onéguine va flirter avec Olga, ce qui occasionne la jalousie de Lenski, ils se provoquent en duel. Alors que dans un parc désert au petit matin, Lenski arrive le premier, Tatiana et Olga le conjure de renoncer à ce duel, il refuse, Onéguine arrive avec un pistolet, il tire Lenski s’écroule.

Troisième acte, bal chez le prince Grémine, après 10 ans Onéguine a voyagé et revient à Saint Petersbourg, il est invité au bal, il reconnaît Tatiana mais elle est l’épouse du prince, l’adolescente romanesque est devenue une femme élégante, il se précipite vers elle, et voit défiler ses souvenirs et s’aperçoit qu’il a gâché sa vie en ayant négligé son grand amour.

Dans son boudoir, Tatiana  reçoit une lettre d’Onéguine lui annonçant son arrivée, elle supplie son mari de rester près d’elle, mais en vain. Onéguine arrive et lui voue ses sentiments, Tatiana tente de le repousser, ne voulant pas lui avouer son amour, elle déchire la lettre qu’il lui a fait parvenir sous ses yeux.

Cette chorégraphie est d’une grande sensibilité théâtrale, magnifiquement interprétée par les étoiles et danseurs de l’opéra de Paris. Le raffinement est au rendez-vous, le décor, est fait de toiles translucides. Beaucoup de délicatesse et de légèreté dans les costumes, ils ondulent avec les mouvements, les tons sont pastels avec quelques nuances de bruns.   

Le 11 mai : Onéguine : Manuel Legris , Tatiana : Clairemarie Osta, Lenski ami d’Onéguine Mathias Heymann, Olga sœur de Tatiana, Mathilde Froustey , le prince Grémine  Christophe Duquenne.

Manuel Legris fait ses adieux à la scène sur ce ballet.

Ce programme est présenté à l’opéra Garnier jusqu’au 20 mai. www.operadeparis.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tinou - dans Spectacles
commenter cet article

commentaires

Yves 13/05/2009 19:25

Belle description de l'intrigue sans en révéler le dénouement. J'aurais aimé avoir plus d'impressions de ta part sur le spectacle, l'harmonie des décors et des costumes car j'aurai beaucoup de mal à me déplacer vu la distance qui me sépare de l'opéra Garnier.